Newsletters

Mutualiser l'intelligence

Intelligence collective : le pouvoir du nombre

Réunir toutes les idées et le savoir de l’écosystème d’une entreprise pour livrer rapidement un projet, résoudre une problématique ou innover grâce à l’intelligence collective, c’est tendance, pour exploiter pleinement le potentiel du groupe, mais aussi celui de l’individu.

La collaboration comme meilleur outil de survie

Dans le monde animal, qu’il s’agisse d’essaims d’abeilles, de bancs de poissons, hordes de loups ou tout autres créatures sociales, la collaboration est une affaire de survie. Pour résoudre un problème, les fourmis par exemple se partageant les tâches à effectuer, tandis que les oiseaux volent en formation pour économiser de l'énergie pendant leur migration. Nous avons beau vivre en société, nous les humains, nous ne sommes pas encore des as de l’intelligence collective - et surtout pas dans l’entreprise. Pourtant les bénéfices sont immenses et nombreux : efficacité accrue, réduction des coûts, hausse de la motivation. Selon l’enquête IPSOS/OpenMind 83% des salariés français expriment le besoin de collaborer.

L’économie de la connaissance

Pour le professeur en économie et en neurosciences cognitives Idriss Aberkane, la connaissance, c’est le nouveau pétrole. Dans son essai traduit dans le monde entier, « Économie de la connaissance », celui-ci explique que le savoir est une ressource infinie et durable qui permettrait d’engendrer des innovations incroyables dans de multiples domaines et de révolutionner nos façons de vivre à long terme. « Un kilogramme de boue renferme suffisamment d’énergie de masse pour satisfaire la demande annuelle mondiale en énergie, mais c’est par un manque de connaissance que nous sommes incapables de la libérer », explique celui-ci. Imaginez tout ce dont nous serions capables si nous développions rapidement et ensemble nos connaissances, car, forcément la somme de toutes les intelligences d’un groupe est bien supérieure à l’individuelle.

Ouvrir l’entreprise

Alors comment libérer cette ressource puissante au travail ? Première étape : casser ces silos qui freinent la collaboration et l’exploitation du potentiel de chacun - hiérarchie, culture de l’entreprise, manque de canaux efficaces pour communiquer, processus encombrants etc. Un décloisonnement est essentiel pour permettre aux entreprises d’être plus agiles à l’heure où la rapidité et l’adaptabilité sont non seulement de véritables avantages concurrentiels mais des qualités essentielles pour leur survie. L’idée est de mobiliser tout le talent, souvent caché, dont dispose l’entreprise et que les collaborateurs deviennent des acteurs engagés dans la transformation et l'évolution d’un projet. Deuxième étape : utiliser les outils numériques à notre disposition : mails, messageries instantanées et plateformes collaboratives et de gestion de projet.  La troisième : créer des évènements et animations qui permettent de se regrouper pour se pencher sur des solutions ensemble : ateliers, groupes de travails, garages, labs, brainstorming, hackathons, etc. Et si ça ne suffit pas, une petite session de team-building au bar du quartier permet aussi souvent de réinsuffler l’esprit d’équipe …